Pourquoi vous devriez faire la rotation de vos cultures

La rotation des cultures est la pratique consistant à cultiver une série de types de cultures différents dans la même zone au cours de saisons successives. La rotation des cultures confère plusieurs avantages au sol. Premièrement, elle réduit l’érosion du sol et la perte de fertilité qui peuvent se produire lorsque la même culture est cultivée continuellement dans le même champ. Ensuite, elle permet de lutter contre les parasites et les maladies, qui peuvent s’accumuler dans le sol lorsque la même culture est pratiquée année après année. Enfin, il améliore la structure et la texture du sol, le rendant plus friable et plus facile à pénétrer pour les racines

Les cultures peuvent être divisées en deux groupes principaux : les légumineuses et les non-légumineuses. Les légumineuses, comme les haricots, les pois, les lentilles et la luzerne, fixent l’azote de l’atmosphère dans le sol. Les non-légumineuses, comme les céréales, les graminées et la plupart des légumes, n’ont pas cette capacité mais sont capables d’extraire l’azote du sol lui-même. Par conséquent, il est généralement recommandé aux agriculteurs de faire pousser une culture de légumineuses dans un champ une année, puis une culture de non-légumineuses l’année suivante. Cette pratique est connue sous le nom de « rotation des cultures »

Les cultures en rotation présentent de nombreux avantages par rapport aux champs cultivés en continu. Ils comprennent une meilleure infiltration de l’eau dans le sol, une activité biologique et une diversité microbienne accrues dans le sol, une meilleure croissance et un meilleur développement des racines, une réduction du compactage et un meilleur drainage. Tous ces avantages conduisent à une augmentation des rendements…

Découvrir aussi  Tout ce que vous devez savoir sur les carottes

Légumes à planter après les pommes de terre

Lorsque vous planifiez la rotation de vos cultures, il est important de se rappeler que les pommes de terre sont classées dans la catégorie des « gros mangeurs » Cela signifie qu’elles puisent les éléments nutritifs du sol plus rapidement que les autres cultures, ce qui peut conduire à un épuisement si elles ne sont pas suivies d’une culture d’engrais vert (une culture cultivée spécifiquement pour ajouter de la matière organique dans le sol)

Les plantes de la famille des Brassica (comme le chou frisé, le chou, le chou de Bruxelles) sont de bons choix pour suivre les pommes de terre car elles contiennent des composés qui les aident à résister à la pression des maladies. D’autres légumes, comme la laitue, les épinards, les carottes, qui sont moins exigeants en nutriments, sont également de bonnes options

Les avantages de la rotation des cultures

La rotation des cultures présente de nombreux avantages par rapport aux champs cultivés en continu. Ils comprennent une meilleure infiltration de l’eau dans le sol, une augmentation de l’activité biologique et de la diversité microbienne dans le sol, une meilleure croissance et un meilleur développement des racines, une réduction du compactage, un meilleur drainage, une augmentation des rendements, une réduction des besoins en engrais et une amélioration du contrôle des mauvaises herbes…

Découvrir aussi  Sécateur électrique : notre guide pour choisir son sécateur

Conseils pour planter après les pommes de terre ?

Les éléments clés à retenir pour planter après les pommes de terre sont les suivants : 1) choisir une culture de couverture ou un engrais vert qui améliorera le statut nutritif de vos sols au lieu de l’appauvrir ; 2) s’assurer qu’il y a suffisamment de temps entre la récolte des pommes de terre et la plantation pour que les pathogènes résiduels de la pomme de terre aient le temps de mourir ; 3) éviter de planter les membres de la famille des Solanaceae (pommes de terre, tomates, poivrons) l’un après l’autre car ils sont tous sensibles aux mêmes parasites et maladies

Conclusion

La rotation des cultures est une pratique de gestion agricole d’une importance vitale, utilisée depuis des siècles par les agriculteurs du monde entier. Elle permet de lutter contre les ravageurs et les maladies tout en améliorant l’infiltration de l’eau dans vos sols, ce qui se traduit par une augmentation des rendements au moment de la récolte. Lorsque la rotation est correcte, les cultures peuvent également se fournir mutuellement en engrais naturel, ce qui réduit votre dépendance aux intrants chimiques. La prochaine fois que vous planifierez votre calendrier de plantation, veillez à inclure la rotation des cultures ! Vos plantes (et votre porte-monnaie) vous en remercieront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.